samedi 4 février 2017

DIY : Fabriquer un side-pull


Hello tout le monde !

Comme beaucoup le savent déjà, j'affectionne le travail sans mors. Non pas que je sois particulièrement contre le mors ! Je l'utilise au travail, sur de nombreux chevaux, sans culpabiliser. En effet, je pense qu'indépendamment de l'outil, c'est la façon dont on l'utilise et ses conséquences, que l'on est capable ou non d'assumer, qui est importante.
Cependant, dans le contexte de l'éducation de Bingo, vu l'avancée du travail dans laquelle nous sommes et mes objectifs avec lui, je ne vois pas l'intérêt d'utiliser un mors. Donc si je peux faire sans, tant mieux pour nous deux.

Je m'égare, non ?

Il se trouve qu'après avoir essayé plusieurs types d'ennasures, le side-pull s'est avéré être celle qui nous convient le mieux.
Le biteless, trop contraignant. Bingo se fâchait, et je n'avais pas confiance en l'outil.
Le hackamore, pas mal pour lui, mais une trouille bleue pour moi. Ma hantise était la faute de main qui risquerait de lui faire très mal !
Le licol plat, pas terrible. Un manque de précision, le machin tournait.
Le licol éthologique installé en hackamore naturel, franchement pas mal ! Je pense que je l'utiliserais encore régulièrement, pour des balades ou séances "cool". Manque un peu de précision pour la direction, mais je nous sens bien avec ça.
Et side-pull ? En quelques séances seulement, Bingo était de plus en plus léger, décontracté, facile à diriger, ... Top top top (y)

Seulement voilà. Le side-pull, on m'en avait prêté un. Mais à un moment ou à un autre, il fallait bien que j'en achète ! Allez chercher un side-pull sans vendre un bras, tiens... Parcours du combattant.

Bien sûr, on trouve des side-pull à 50 euros sur un certain site allemand que j'affectionne. Mais pour en avoir eu un entre les mains, beurk. Entre la corde aussi rèche que si on l'avait oubliée des mois dans un greniers et la qualité du cuir douteuse, bof.
Il y en a un aussi chez padd. 99 euros quand même. Pour à peu près la même chose, ou presque, que le précédent cité.
Le "prix bas" classique chez barefoot par exemple, c'est 80 euros.
Sinon, il faut aller voir chez les créateurs qui font souvent de très jolies choses. Mais il faut y mettre le prix.

Souvent, les prix des side-pull chez les créateurs et autres selliers sont justifiés : qualité de cuir impeccable, fait sur mesure... Je ne dis pas le contraire. Mais vous savez quoi ? Je suis économe. Radine. Hyper. J'aime clairement pas dépenser. Et quand je vois qu'un filet décathlon à 20 euros tient du feu de dieu avec un bon entretien, et bah je suis un peu déçue de ne pas trouver son homologue side-pull.

Alors, j'ai décidé d'en fabriquer un.

Mon matériel ?

- Un filet Fouganza, le modèle le moins cher : Schooling cuir à 19€99. Ce filet ne paye pas de mine, comme ça. Cuir pas terrible ? Je ne sais pas, mais en tout cas, après deux ans de bons et loyaux services, avec un bon entretien, il est nickel.
- Une muserolle allemande Eric Thomas, soldée à 15€ et quelques en magasin. J'ai pris celle-là parce qu'elle était soldée et je la trouvais jolie. N'importe quelle muserolle, allemande ou pas, conviendra, tant qu'elle a des petits anneaux sur les côtés et qu'elle est réglable.

Un seul outil : un découseur, un couteau, un cutter ou des ciseaux.

Je vous laisse regarder ma petite vidéo, j'ai procédé de manière super simple :D


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire